vendredi 6 avril 2018

Poster n°4

(1973-1973)

 
Cette affiche de propagande a été réalisée en juillet 1974 par Liu Zhigui et publiée par l’éditeur Liaoning Renmin Chubanshe. En haut à droite de l’affiche on peut lire “丰收之后”, c’est-à-dire “Après la récolte exceptionnelle”. Sur cette affiche, on peut voir en premier plan les résultats d’une récolte agricole très fructueuse, avec une abondance de produits et de sacs. En arrière plan, les dirigeants de cette équipe de cultivateurs sont à l’intérieur du bâtiment et discutent de ce succès. À l’extérieur, les récoltes sont dominées par la couleur jaune, qui dans la symbolique chinoise représente la terre et l’or et donc la richesse, la gloire et le bonheur : tout ce qu’apporte une excellente récolte. Il s’agit de la couleur la plus importante et signifiante pour le Chinois après le rouge. L’abondance apportée par cette récolte est telle qu’il y a une accumulation, presque un encombrement, que cela soit à gauche, à droite, en bas et même en haut de l’affiche, les personnages à l’intérieur du bâtiment sont entourés par cette profusion de produits. En arrière plan, les personnages sont éclairés par une lumière jaune également, et on retrouve cette couleur un peu partout dans la pièce où ils se trouvent. On y retrouve également du rouge, et on perçoit la moitié d’un drapeau à droite de la pièce, pour rappeler que ce succès est du au gouvernement chinois. Cependant à l’époque où cette affiche fut réalisée, la guerre civile faisait rage dans le pays, une dizaine d’années après la grande famine que le pays a connu. Tout cela est volontairement caché par le gouvernement qui préfère montrer la Chine comme une terre paradisiaque où les Hommes connaissent l’abondance de ressources et de richesses. Le pays et le peuple semblent se porter à merveille dans un climat de bonheur et de quiétude, à tel point que les paysans n’hésitent pas à laisser leurs récoltes à l’extérieur sans aucune crainte de se faire voler les fruits de leur labeur.

1 commentaire:

  1. Vous commentez peu les aspects formels de l'image. Sur le fond, c'est assez juste, mais on pouvait approfondir. Il s'agit d'une réunion de travail, pas de célébration. Notez la présence du carnet de notes. Notez aussi le rapport hommes/femmes. En 1974, il n'y a pas de "guerre civile" en Chine. Il n'y en a pas eu depuis 1949. Même lors des moments de crise grave à la fin de la Révolution culturelle, on est loin du compte. Il faut mieux situer la trajectoire politique de la RPC.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.