jeudi 12 avril 2018

ANALYSE D’AFFICHE DE PROPAGANDE 1950-1954




Cette affiche a été réalisée en juin 1953 par Ding Hao et a été publiée par l’organe de publication des arts du peuple de Shanghai (华东人民美术出版社). Il s’agit d’une affiche de 53 sur 77 centimètres, sur laquelle figure un dessin au dessous duquel il y a une phrase de propagande. Sur le dessin, on voit au premier plan un expert de type occidental en costume et plutôt élégant, qui présente ce qui pourrait être un plan de travaux à deux ingénieurs chinois. Les deux ingénieurs chinois portent une casquette typique de l’uniforme maoïste et le premier à droite porte une médaille. Ils semblent écouter avec intérêt l’expert occidental qui s’adresse à eux. En arrière plan on distingue un ciel bleu, des usines et des aciéries avec des cheminées. Sous le dessin, il est écrit « étudions l’économie avancée de l’Union soviétique pour construire notre nation ».

En juin 1953, la Chine mettait en œuvre son premier plan quinquennal. Alors que Staline venait de mourir, le Rapport Khrouchtchev n’avait pas encore été publié : l’amitié entre la Chine et l’URSS n’était pas encore entamée et les communistes du monde entier étaient encore persuadés que le modèle soviétique était efficace économiquement. Le Parti communiste chinois considérait que le pays, alors misérable après des décennies de guerre, devait s’appuyer sur l’expertise soviétique en matière agricole et industrielle. La Chine était très en retard dans ces domaines et l’URSS était en avance.

La propagande de cette affiche démontre la fascination des chinois pour le modèle soviétique. Le haut niveau de développement de la Russie est ici incarné par la costume de l’expert, en contraste de l’uniforme des ingénieurs. Le but de la propagande ici consiste également à prouver le haut degré de détermination du peuple chinois à édifier les forces productives, ici incarnée par le niveau de concentration des ingénieurs chinois. La propagande vise aussi à convertir le peuple chinois aux valeurs de l’internationalisme et de la fraternité entre les peuples, valeurs ici incarnées par l’air bienveillant de l’expert soviétique. Enfin, le ciel bleu et l’horizon évoquent un avenir radieux en construction.

1 commentaire:

  1. Bien situé dans l'ensemble. S'agit-il d'ingénieurs ? Pourquoi pas des ouvriers? Quels éléments distinctifs? Quel est le sens de la médaille (récompense/modèle)? Le choix de certains marqueurs est délibéré. Au regard du passé (manière dont les Chinois ont intégré les connaissances scientifiques et technologiques étrangères), il y a une certaine forme d'ingénuité, et finalement de relative soumission.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.