jeudi 26 janvier 2017

Lecture Cheek



Un Mao, ou des Mao ? La question de l’action politique et sa cristallisation dans les mémoires, l’utilisation d’un symbole en Chine
L’utilisation du legs maoïste qu’il soit politique, morale, ou encore d’ordre philosophique dépend des besoins de l’interlocuteur. En ce sens, le symbole du grand timonier est employé tantôt comme une figure incarnant l’idéal révolutionnaire, ou encore celui d’une sagesse chinoise moderne encore aujourd’hui difficilement contestable.

La figure de Mao, les enjeux de la création d’un mythe en Chine et à l’étranger ?
La création d’une mythologie autours de la figure de Mao a indiscutablement servit les intérêts du pouvoir dictatorial en Chine mais à également était crée et entretenue par ses détracteurs eux-mêmes. Un double jeu de propagande s’est alors mis en place. Un local, à l’adresse de la population Chinoise au service des intentions du parti. Un extérieur, servant à dévaloriser les actions d’un système politique et idéologique contraire au système libéral et capitaliste de l'occident.

Les spécificités du maoïsme, un communisme à la Chinoise ?
Outre le fait que Mao entreprit une révolution basée sur un prolétariat rural à l’inverse d’un prolétariat urbain, la doctrine maoïste présente plusieurs aspects singuliers. Un des exemples est le déplacement du concept de bolchévisation d'un système à l’individu. Il a fait du monde rural une notion, une valeur pouvant servir de guide moral. Ce qu’il faut retenir ici c’est l’action de l’influence chinoise sur le communisme mondiale plaçant la Chine sur la scène politique mondiale et faisant de Mao la figure souvent unique du communsime Chinois.

1 commentaire:

  1. Deux remarques:
    - il faut avant tout faire ressortir des lectures des questions et des sujets de discussion
    - l'accent, pour cette séance, était sur l'un des deux textes proposés sur le Komintern.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.